Anne-Lise RIOND-SIBONY « Le merveilleux laboratoire de Marie Sklodowska »

Il est des boîtes de Pandore qu’heureusement on n’ouvre pas…

Ainsi, lorsque, enfant, Anne-Lise Riond-Sibony reçut en cadeau un coffret du « parfait petit chimiste », elle ne l’ouvrît pas afin qu’y reste enfermée la déception des expériences ratées ou l’ennui des réactions trop prévisibles et que demeure ainsi entier le rêve d’une chimie merveilleuse née d’une combinaison infinie des possibles.

Plus tard, cette chimie merveilleuse trouvera sa forme dans le verre des cornues, des éprouvettes, des plaques et autres instruments semblables à ceux que l’on pouvait voir sur les photos du laboratoire de Marie Curie, figure pour laquelle elle s’est prise de passion admirative au point d’adopter comme pseudonyme le nom de jeune fille de cette dernière, Marie Sklodowska,.

C’est dans ce laboratoire fantasmé qu’ont été créées les trois séries d’œuvres qui seront présentées par la galerie Tokonoma du 26 janvier au 16 février 2019 :

– « Expériences chimiques », sculptures associant des formes en pâte de verre colorées par de la poudre de verre estampée dans le moule et des bouillonnements de perles en chapelet ;

– « L’idée prend corps », pièces murales de grande taille avec des disques de verre émaillé et des perles montées sur des fonds en plomb ;

– « Petites expériences de biologie », série de petites pièces faites de couches de verre émaillé superposées semblables à des lames de verre montrant des coupes colorées de tissus d’êtres improbables.

Anne-Lise Riond-Sibony s’est formée de 1995 à 1996 à l’art du travail du verre à la Parsons School of Design de New York ainsi qu’au dessin et à la peinture à l’Art Student League de New York, puis, en 1997, a obtenu son CAP de verrier à la main et, de 1996 à 1998, a poursuivi sa spécialisation au sein du Centre européen de Recherche et de Formation aux Arts verriers où elle a obtenu son diplôme de Compagnon verrier européen .Outre Paris, ses œuvres ont été exposées notamment à Bruxelles, Anvers, Londres, Amsterdam, Berlin, Venise et sont présentes dans de nombreuses collections privées ainsi que dans celles du Musée des Arts décoratifs et du MusVerre du Nord