Chloé POIZAT «Nouvelles fictions»

9 novembre – 9 décembre

Le travail de Chloé POIZAT est le fruit d’une libre réflexion sur les conséquences de notre entrée dans l’ère de l’anthropocène et sur les risques de la sixième extinction de masse (extinction végétale, animale et humaine) qui pourraient en résulter.

Mais ce n’est pas un travail militant.

En effet, ce que nous donne à voir Chloé POIZAT, nourrie de littérature, de cinéma (de genre…), de photographie et s’inspirant, parmi d’autres, des pratiques créatrices spontanées, de l’écriture et du dessin automatique, des pratiques spirites, des arts populaires, du vaudou et des danses rituelles, c’est, un monde certes étrange, modifié et dévasté, mais transfiguré par l’imaginaire d’une vision fantaisiste.

Utilisant divers medium (peinture, collage, dessin, volume, son…) qui, assemblés, forment comme un langage primitif fictionnel, Chloé POIZAT nous dépeint une nature joyeusement apocalyptique qui ne serait plus que vestiges, totems, miettes, dans laquelle il ne subsisterait des humains que quelques traces et fragments et où n’erreraient que de rares animaux, corbeaux, chouettes chiens ou loups.

Il s’en dégage un sentiment d’inquiétante étrangeté, vaguement effrayante, mais largement teintée d’humour.

Cette disparition des êtres, des choses et des lieux, cette attention aux choses imperceptibles, l’idée de passage d’un état à un autre, de ce qui persiste ou non, l’illusion et la métamorphose, sont ainsi les thèmes fondateurs du travail de Chloé POIZAT.

https://www.instagram.com/chloepoizat/

https://www.facebook.com/chloepoizat.info/

http://www.chloepoizat.com/

  QR code pour écouter l’ambiance sonore de l’exposition : bande son créée par Chloé Poizat